Pour rendre au crépuscule la beauté des aurores.

Dans une société, chacun a sa place, et on a envie de dire : « Place aux jeunes ».

Je pense que la plupart d’entre nous est tombée sur cet article de Konbini : »Les jeunes du XXIe siècle changent le visage de la société de consommation » C’est donc à mon tour de parler de la jeunesse, pour faire suite à mes camarades des blogs « Un brin de jugeote » et « Je dis ça je dis rien, mais je le dis quand même ».

Alors oui on est contents, on est des rebelles, on nique le système parce qu’on consomme moins. Mais il faudrait peut-être nuancer tout ça. Je pense que le fait que nos parents soient justement issus de cette surconsommation nous aide à nous en détacher. La belle cuisine, la belle télé, la voiture : tout ça, ce sont nos parents qui les ont achetés, pas nous, mais nous en profitons quand même. On peut dire qu’on consomme par leur intermédiaire. C’est sûr, on aime tous aller en festival, partir en voyage tout ça tout ça. Mais bon, pour la plupart d’entre nous, on part avec la voiture que Papa ou Maman nous ont gentiment prêté. Ils nous prêtent la voiture qu’ils ont payé, et nous, on paye le festoche et la bouffe. Et tout ça, forcément, ça se retrouve dans les statistiques. On note quand même une augmentation de la consommation de biens matériels, même si celle-ci est dépassé par celle des services. Donc oui certes on aime aller voir des concerts, mais on aime bien aussi avoir notre téléphone, notre appareil photo et tout l’attirail ! Il ne faut pas se voiler la face ! Et puis, au final, les signes extérieurs de richesse, ce ne sont plus la télé ou la voiture, mais les photos du concert qu’on met sur Facebook. Mais bon, ça c’est un autre débat, pour un autre article !

Je trouve ça étrange également que cette tendance à acheter des services ne soit apparue qu’à partir de 2012, à croire qu’en 4 ans, la jeunesse a subitement eu envie de dépenser plus en loisirs. J’ai beau y réfléchir, je ne vois pas ce qui a pu changer dans les mentalités à partir de ce moment là. Je me voile peut-être la face, mais pour moi, la jeunesse a toujours eu envie de s’amuser, voyager… On est jeunes et cons après tout. Je pense qu’à nos âges, nos parents souhaitaient également s’amuser, être libres, être jeunes quoi. Cela renforce cette incompréhension de l’incompréhension : pourquoi les jeunes sont-ils tellement détestés de nos jours ?

Et pourtant en écrivant ça, je pense déjà à toutes ces réflexions sur Twitter à propos de ceux qu’on appelle les 2000, contre qui il semble y avoir une haine généralisée de la part des 1990. Peut-être que ce conflit de générations est voué à continuer, encore et encore.

 

Les liens vers les articles de Konbini et de mes collègues :

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/jeunes-millennials-economie-biens/

https://unbrindejugeote.wordpress.com/2016/03/01/generation-pourquoi/

https://jedisajedisrienmaisjeledisquandmme.wordpress.com/2016/03/06/47/

 

 

 

Publicités
Pour rendre au crépuscule la beauté des aurores.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s